Green Hired

Made in Teahupo'o – Tahiti

ADDITIFS ALIMENTAIRESALIMENTATIONCOLORANTS ALIMENTAIRESCONSERVATEURS ALIMENTAIRESSANTÉ & BIEN ÊTRE

Additifs alimentaires dangereux

L’Agence Européenne de Sécurité des Aliments (AESA) se trouve confrontée à des contrôles difficiles des additifs alimentaires dangereux.

En effet l’Union Européenne autorise actuellement, 300 additifs dans les produits alimentaires.

L’AESA considère ces additifs sans danger mais seulement pour une petite quantité déterminée.

Par contre ces additifs peuvent être d’ordre naturel ou d’ordre chimique.

Ainsi certains présentent des caractéristiques pouvant engendrer des risques sérieux pour la santé.

Ces risques sont aussi d’ordres variables.

Dans le domaine de la vigilance sur ce sujet, on ne peut une fois de plus que saluer le travail du magazine Que Choisir.

Principe des contrôles

L’Europe en est responsable et doit notamment suivre et autoriser ces additifs.

Mais elle connaît des difficultés pour suivre les effets de ces additifs sur le long terme.

Et donc de suivre également les additifs alimentaires dangereux.

L’Agence Européenne de Sécurité des Aliments (AESA) se base en effet sur les études réalisées par les industriels eux-mêmes.

Mais sans imposer un cahier des charges type et stricte sur ses études.

Les additifs alimentaires s’évaluent d’ailleurs toujours indépendamment des uns des autres.

En effet aucune étude ne cible la combinaison des additifs mélangés les uns aux autres.

Le risque engendré par certains additifs (un quart de ceux autorisés) est ainsi patent avec le dépassement de la dose journalière admissible (DJA).

Effets vraiment indésirables

En définitive, tous les noms des additifs figurent sur les étiquettes des ingrédients des produits alimentaires que vous mangez chaque jour.

Il vous suffit donc de lire les étiquettes qui sont sources importantes d’informations pour votre santé.

Colorants azoïques :

Ces colorants vous exposent à des troubles de l’attention et exposent notamment les enfants a l’hyperactivité

On les numérotent notamment E102, E104, E110, E122, E124 et E129

Nitrates et nitrites :

Les nitrates et les nitrites, au contact de l’acidité gastrique, peuvent entraîner la formation de nitrosamines et notamment de fer nitrosylé dans l’intestin.

On considère donc ces deux substances comme cancérogènes.

  • E249 Nitrite de potassium
  • E250 Nitrite de sodium
  • E251 Nitrate de sodium
  • E252 Nitrate de potassium

Phosphate :

Ils sont présents dans les charcuteries, certains fromages industriels, la boulangerie industrielle et les sodas.

Les additifs au phosphate (E300 et E400) peuvent être la cause de problèmes cardiovasculaires et rénaux.

Acide benzoïque :

On soupçonne l’acide benzoïque de favoriser notamment l’hyperactivité chez les enfants.

Des réactions d’hypersensibilité et d’allergies sont aussi recensées (asthme, prurit, rougeurs).

C’est un agent neurotoxique que l’on retrouve notamment dans les boissons sucrées

  • E211 benzoate de sodium
  • E212 benzoate de potassium
  • E213 benzoate de calcium

Dioxyde de titane :

Le dioxyde de titane de formule chimique (TiO2) peut contenir notamment jusqu’à 3,2 % de nanoparticules par unité de poids.

Il est ainsi officiellement un cancérogène de catégorie 2 par inhalation.

Aluminium :

Les additifs à base d’aluminium se numérotent E173, E554 et E555

On considère l’aluminium comme un neurotoxique intervenant en effet dans le déclenchement de la maladie d’Alzheimer.

  • E554 Silicate alumino-sodique
  • E555 Silicate alumino-potassique

Sulfite d’ammonium (caramel) :

Cet additif se numéroté E150c ou E150d et on suspecte en plus ces deux additifs d’être cancérigènes

Le E150d peut d’ailleurs contenir un composé néoformé, le 4-MI (4-méthylimidazole).

  • E150a caramel ordinaire (sans risque)
  • E150b emploi de sulfites
  • E150c emploi d’ammoniaque
  • E150d emploi de sulfites et d’ammoniaque

Les E150c et E150d sont ainsi agressifs pour le système immunitaire.

Conservateurs BHA et BHT :

Les conservateurs BHA et BHT sont des anti-oxygènes qui servent à retarder l’oxydation des aliments.

On les numérote E320 et E321

  • E320 butylhydroxyanisole (BHA)
  • E321 butylhydroxytoluène (BHT)

Ils sont donc des cancérogènes possible.

L’information des additifs alimentaires est accessible : il faut donc juste s’habituer à la vérifier sur les produits.

Par principe, plus la liste des ingrédients est longue, plus il faut être vigilant

Article : P. du Chélas



TABLEAU DES GRANDES CATÉGORIES D'ADDITIFS ALIMENTAIRES

Additifs alimentaires à proscrire

Colorants alimentaires dangereux

Nitrites et charcuteries

Étiquettes alimentaires et santé

Colorants azoïques et hydrocarbures aromatiques

Arômes et réglementation en vigueur

Santé et microplastiques

Poisson dangereux pour votre santé

Santé alimentaire et CETA


Newsletter greenhired.fr

Convention d’Aarhus / UICN / AI Act

error: Content is protected !!