Green Hired

Made in Teahupo'o – Tahiti

ANTICIPATIONÉCO - CONSEILSPLASTIQUEPOLLUTIONSRECYCLAGE & OBSOLESCENCESANTÉ & BIEN ÊTRETENDANCES

Bouteilles d’eau avec des Microplastiques

L’association «  Agir pour l’environnement » dénonce la pollution des bouteilles d’eau avec des Microplastiques.

L’association appelle ainsi l’État à « protéger notre santé et l’environnement ».

Et elle l’incite en plus à interdire les bouteilles en plastiques.

Globalement, il faut 100 ml de pétrole, 80 g de charbon, 42 litres de gaz et 2 litres d’eau pour fabriquer une seule bouteille d’eau.

Tout en sachant qu’il faut 1,9 kg de pétrole brut pour fabriquer 1 kg de PET avec lequel on fabrique les bouteilles

Tout cela au final pour un contenant d’1 seul litre d’eau.

On peut aussi additionner l’électricité de votre réfrigérateur pour la rafraîchir.

La France consomme neuf milliards de litres d’eau en bouteilles par an (56% d’eau minérale et 44% d’eau de source).

Avec 25 millions de bouteilles consommées chaque jour, la France se situe ainsi au 5° rang mondial.

La consommation des États-Unis est de 50 milliards de bouteilles d’eau par an.

Au total, 89 milliards de bouteilles plastiques d’eau se vendent tous les ans dans le monde.

Ainsi 169 320 litres d’eau sont mis en bouteille toutes les minutes.

Impact pour la santé

L’association Agir pour l’environnement a analysé la présence de micro-plastiques dans les bouteilles d’eau plates et gazeuses.

Selon l’étude faite par l’association Agir pour l’environnement, 78% des produits testés contiennent des micro-plastiques.

Il existe donc bien des bouteilles d’eau avec des Microplastiques

En effet elle a trouvé des micro-plastiques dans sept des neuf bouteilles d’eau les plus vendues en France.

Elle tacle ainsi plusieurs grandes marques dont Cristalline, Évian et Vittel.

Ainsi la Vittel kids de 0,33 L contient 121 microparticules, la Cristalline de 1 L contient 8 micro-plastiques par litres, la Vittel de 1 L en contient 5) et l’Évian de 0,5 L en contient 4.

De fait ces bouteilles contiennent des traces infimes de microparticules alors qu’elles sont largement consommées par les Français.

Les principaux plastiques détectés sont le Polyéthylène (PE), le Polyéthylène Terephtalate (PET) et le Polypropylène (PP).

Dans le cas des bouteilles plastiques, la fragmentation atteint ainsi pour certaines marques 121 microparticules par litre.

L’eau en bouteille est donc chère et pas du tout écologique tout en représentant un danger pour la santé.

Article : P. du Chélas



Micro-plastiques et nanoplastiques

Eau et les polluants inconnus

Santé et microplastiques

Cancer du plastique

Pollution de l’environnement

Le plastique, un fossile pollueur

Codes des plastiques pollueurs, recyclables ou non

Le cycle de l’eau : de la mer à la terre

Guerre de l’eau

Crise de l’eau et gestion

Newsletter Green Hired

Convention d’Aarhus / UICN / AI Act

Photo : Freepik.com

error: Content is protected !!