Green Hired

Made in Teahupo'o – Tahiti

DÉVELOPPEMENT & DURABLEÉNERGIES RENOUVELABLESNATURE

Énergie verte et transition énergétique

Beaucoup l’évoque de plus en plus l’Énergie verte et la transition énergétique.

L’énergie verte serait ainsi la technologie de l’avenir.

Mais en quoi consiste l’énergie verte ?

Le paradoxe est qu’il n’existe pas à proprement parler de sources d’énergies.

Ni d’ailleurs de sources d’énergies renouvelables qui jaillissent abondamment.

A l’inverse, on sait qu’une énergie est naturellement présente sur la planète sous différentes formes.

Et de surcroît qu’elle est convertible d’une forme à une autre.

Tous les pays sont confrontés aujourd’hui à un même dilemme : assurer à leur ressortissant un accès à une vie meilleure alors que les ressources bon marché s’amenuisent et que le souci international est de préserver la planète.

Notre société doit réadapter ses habitudes pour faire face aux enjeux écologiques actuels ; état de la biodiversité, pénuries de ressources et réchauffement climatique.

L’énergie verte, ou énergie renouvelable, est donc une des solutions.

Cette énergie a le moins d’impact environnemental et utilise une source illimitée.

A l’inverse, les énergies fossiles proviennent de stock limités.

Historiquement, l’homme a d’abord maîtrisé l’énergie thermique (400 000 ans) et l’énergie mécanique (cinétique ou potentielle).

C’est l’énergie mécanique qui a fait bondir en avant notre société avec les chevaux, les moulins et les forges (pour la fabrication).

L’énergie et notre univers

Dans la nature, tout corps capable de créer du mouvement, de la déformation, de la chaleur, du courant électrique, du rayonnement électromagnétique ou différentes réactions chimiques, possède de l’énergie.

L’énergie ne peut pas être créée tout comme elle ne peut pas être détruite.

L’énergie ne peut qu’être transférée d’un corps à un autre et transformée d’une forme en une autre.

Cette transformation permet de la faire passer d’une forme à une autre. Notre connaissance permet aussi de la mesurer en joule (J) ou en wattheure (Wh).

La quantité totale d’énergie dans l’univers est constante. Cette quantité d’énergie provient de sources d’énergie différentes qui sont présentes dans la nature.

L’homme est parvenu à maîtriser certaines forces grâce à ses machines et ses technologies. Il peut produire du chauffage, de l’électricité et de la force mécanique.

On dispose ainsi aujourd’hui de l’énergie mécanique, thermique, cinétique, chimique et nucléaire. Chaque énergie possède aussi une multitude de formes.

Nouvelle approche de l’énergie

On considère que les énergies renouvelables se renouvellent perpétuellement. Cela est vrai si on retient comme limite de temps la durée d’une vie humaine.

Ainsi l’énergie éolienne, l’énergie hydraulique, l’énergie solaire et l’énergie de la biomasse sont dans les critères d’une énergie renouvelable, naturelle et propre (pour l’environnement) sans gaz à effets de serre.

A l’inverse, on considère non renouvelables l’énergie nucléaire et les énergies fossiles.

On classe aujourd’hui les énergies renouvelables en cinq catégories :

Pour mieux appréhender maintenant l’enjeu de la transition écologique qui nous attend et le choix énergétique futur, il faut avoir une autre distinction de l’énergie à l’esprit :

Primaire : c’est l’énergie que peut produire une ressource naturelle. On utilise le bois, le gaz ou le pétrole avant toute transformation.

Finale : c’est l’énergie déjà transformée et utilisée. Elle se situe au stade final de la transformation de l’énergie. C’est le cas de l’électricité pour nos appareils électriques ou encore de l’essence pour les moteurs de voiture.

Énergie verte et transition énergétique

La transition écologique est en fait une transition énergétique.

Cela va déterminer le passage d’un système énergétique basé sur les énergies fossiles, épuisables, à un système de bouquet énergétique basé sur des énergies renouvelables (EnR) avec pour objectif une efficacité énergétique.

C’est dans cette troisième révolution industrielle que l’on va trouver l’énergie verte destinée à lutter contre le réchauffement climatique.

L’efficacité énergétique permettra d’accroître l’indépendance énergétique tandis que la croissance verte permettra la croissance économique en veillant à limiter l’empreinte écologique sur la planète

Au final, il s’agit bien d’un ancrage dans le développement durable.

Dans ce cadre, l’Hydrogène décarbonée une énergie est une solution probable car moins coûteux à produire.

Article : P. du Chélas

Co2 et Fit for 55

Charte sur l’énergie ou TCE

Énergies renouvelables versus énergies fossiles

Climat, transition énergétique et réalités

Tension énergétique en France

Électricité et centrales hydroélectriques

Énergie osmotique et Transition énergétique

Charbon et transition énergétique

Électricité et Énergies

Énergies renouvelables et utopies

Centrale hydroélectrique et barrage Rogoun




La pile à hydrogène (à combustible) peut être une solution du futur notamment pour l’automobile

Newsletter greenhired.fr

Convention d’Aarhus / UICN / AI Act

Photo : gomet.net

error: Content is protected !!