Green Hired

Made in Teahupo'o – Tahiti

ÉCO - TOURISMEENVIRONNEMENTFORETS & MASSIFS FORESTIERSMOLLUSQUES & GASTÉROPODESNATURE

Escargot de Cuba : Polymita picta

La mode de la collection menace d’extinction le Polymita Picta, un escargot endémique de l’île de Cuba.

Ce gastéropode Polymita Picta se nomme aussi dans le jargon ; Escargot peint de Cuba.

Mais ses magnifiques lignes et ses couleurs deviennent une menace pour la destinée de l’espèce.

Ce mollusque n’est pourtant pas dangereux même s’il se déplace surtout la nuit.

On le reconnaît facilement avec ses couleurs citron-lime, orange sanguine, ocre rouge, pêche, rose et vermillon.

Comme beaucoup de mollusque terrestre le Polymita Picta est hermaphrodite.

Bord de mer à l’est

Les spécialistes identifient six espèces de Polymita Picta à Cuba où existe la plus grande biodiversité d’escargots au monde:

  • Polymita brocheri
  • Polymita muscarum
  • Polymita picta
  • Polymita venusta
  • Polymita versicolor
  • Polymite sulfurose

Elles se recensent essentiellement dans des régions d’une étroite bande côtière de l’est de Cuba : Baracoa, Camaguey et Maisí.

Par contre, ces six espèces sont classées comme étant en danger critique d’extinction.

Ce sont des escargot arboricoles, de deux à trois cm de long, qui adorent les champignons et les lichens.

Survie fragile

L’escargot peint, Polymita picta, ne se trouve que dans certaines régions de Cuba car la luminosité l’incommode.

Il est en effet perturbé par les changements de luminosité et ne se déplace donc que la nuit.

Par contre il craint aussi les changements de température et d’humidité.

Le Polymita Picta s’est ainsi adapté à certaines régions de l’île de Cuba au cours de milliers d’années.

Cet escargot réagit également à la salinité ambiante.

Son principal prédateur est le milan cubain qui est lui aussi une espèce menacée.

Symbiose

La reproduction des espèces se déroule à la saison des pluies.

Dès leurs naissances les petits du Polymita Picta grimpent sur une plante pour y trouver un champignon.

Le Polymita Picta joue ainsi un rôle essentiel pour la flore.

Il maintient les arbres en bonne santé.

En effet, ses goûts culinaires l’amène à nettoyer notamment les écorces et les feuilles des caféiers et des plants de tabac.

Il débarrasse ainsi les caféiers des champignons et des lichens qui les parasitent.

En contrepartie, les lichens riches en minéraux lui donne ses couleurs éclatantes.

La mode de la collection est un fléau pour ces escargots dont certaines espèces sont en voie de disparition.

Si vous allez à Cuba, refusez d’acheter une collection de coquilles de cet escargot.

En plus, la loi punit le commerce illégal d’espèces sauvages.

Ne cherchez pas non plus à en acheter sur les nombreux sites Web américains qui vendent même des escargots Polymita Picta vivants.

Article : P. du Chélas

Papillon : Mélitée du plantain

Puceron vert et néonicotinoïdes

Le ratel : la terreur de la savane

Mouche Soldat Noire et recyclage

Sapo de Monte Verde ou Crapaud doré décimé

Pétoncle noir en rade de Brest

Escargots vieux de plus de 600 millions d’années

Le Dauphin de Risso

Manchot Empereur

Wombat et crottes carrées


Les espèces vivantes ne sont pas des bibelots.



Espèces Mammifères
Espèces Oiseaux
Espèces Reptiles
Espèces Amphibiens et Batraciens
Espèces Crustacés
Espèces Dinosaures
Espèces Échinodermes : Oursins et Étoiles des Mers
Espèces Flore et Algues
Espèces Insectes
Espèces Invertébrés
Espèces Mollusques et gasteropodes
Espèces Papillons
Espèces Planctons
Espèces Requins

Newsletter greenhired.fr

Convention d’Aarhus / UICN / AI Act

Photo : d-cuba.com

error: Content is protected !!