Océans Mer Plage La Réunion
ANTICIPATION & CONSEILS, DROIT & ENVIRONNEMENT, ÉCONOMIE, LIFE, ORGANISATIONS

Éthique et valeurs sociétales

Le XXI° siècle sera éthique sinon il sera sans valeurs

En effet, l’éthique relève aussi bien de la morale individuelle que de la morale collective et aussi de l’imbrication de la morale et de la politique.

Avec son presque premier quart, le XXI ° a doucement clos les chapitres de son prédécesseur.

Mais ensuite les choses se sont accélérées de manière mortifère avec une pandémie qui restera comme l’électrochoc mondial de notre monde technologique.

Symbole de l’échec des valeurs Onusiennes, une grande puissance envahit un pays au cœur de l’Europe et sidère le monde après 77 ans de paix.

Et dans le même temps on évoque les engagements environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) et la responsabilité sociale des entreprises (RSE).

Futur technologique trop proche

Longtemps en gestation, blockchain et intelligence artificielle (IA) sont bien présents maintenant dans notre vie quotidienne.

Ces outils créent de nouvelles insécurités chez les individus et pas uniquement celle de perdre son argent dans la crypto monnaie.

Le niveau d’information permet en effet aujourd’hui à chacun de connaître les enjeux des data données et les protections légales du RGPD européen.

Surtout avec les affaires des plateformes comme Twitter et TikTok.

Par contre les réactions aux mesures étatiques prises au cours de la crise du Covid furent un signal fort des peuples.

La confiance ne suffit plus dans notre hyper monde connecté et hyper médiatique.

L’Union Européenne y est d’ailleurs attentive.

Son approche en matière d’Intelligence Artificielle s’axe sur la confiance et l’excellence.

Pour l’UE, il s’agit de renforcer nos capacités de recherche et d’industrie mais en garantissant la sécurité et les droits fondamentaux.

En effet, pour l’UE, l’Inteĺligence Artificielle est un outil devant renforcer le potentiel de l’Europe en matière de concurrence mondiale.

L’intelligence de l’UE est de comprendre que les individus ne sont pas les seuls à faire face à des problèmes moraux ou éthiques.

Notre monde et nos sociétés aussi.

Fin des repères

Les experts des plateaux télés ont ainsi désacralisé les scientifiques et les médecins auparavant garants de notre santé.

Ce qui devait être une petite grippe s’est muée en hécatombe dans la fanfare des théories et des mensonges qui sombrent dans la folie du complotisme.

Le lien de confiance s’est brisé avec les gouvernants.

Et en même temps, les influenceurs s’enrichissent sur YouTube

Cet épisode du Covid est une cicatrice dans nos démocratie alors que l’on recrute des data scientist pour mettre en œuvre l’Intelligence Artificielle (IA).

A ce sujet, il est inutile de perdre du temps à écouter les farfelus annonçant qu’il vont lutter contre le réchauffement climatique avec l’IA.

En effet, l’intelligence artificielle (IA) est un outil de calcul, soit un algorithme qui ne peut fonctionner qu’avec un énorme processeur.

Le quantique ne pourra d’ailleurs dans le meilleur des cas que multiplier les vitesses des calculs avec ses Qbits.

Par contre avec ces nouveaux sujets de société, un doute s’installe et de nouvelles aspirations émergent.

La génération Z fait émerger ses nouvelles idées et attentes.

Elle est en plus vigilante au respect de certaines valeurs qui prennent la forme maintenant d’un Corpus.

Pour cette génération Z, un travail dans une entreprise ne respectant pas certaines valeurs ne mérite aucun intérêt.

L’ordre des choses dans le monde du travail bascule.

En effet, les critères des valeurs portées par une entreprise deviennent supérieures au salaire.

Ainsi l’engagement de l’entreprise dans l’environnement déterminera le choix du postulant.

Les jeunes préfèrent le slashing et le Corporate Nomad aux avantages confortables d’un poste dans une entreprise.

Surtout si ce n’est pas une start-up.

C’est là le fondement d’une éthique et d’une valeur qui incarnent la représentation de nos motivations.

Les engagements environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) ne pourront plus rester de simples intentions.

Elles devront se concrétiser sous peine de mettre une entreprise en contradiction avec l’éthique et les valeurs.

Et ce n’est pas le greenwashing qui sauvera ce type d’entreprise sans éthique et sans valeurs.

Article : P. du Chélas

Travail : Slashing et Corporate Nomad

Responsabilité Sociale des Entreprises – ISO 26000

L’informatique quantique

Voitures électriques volantes

TikToK et vos données personnelles

Les mails et la planète

Critères verts et investissements

Ski en moyenne montagne

Insectes : alimentation et santé

Filtres et pureté de l’Eau

Voitures à pédales électriques



Après votre inscription, vérifiez dans vos spams le premier envoi de la Newsletter

error: Content is protected !!