Green Hired Art

Made in Montreuil sur Mer

HYDROÉLECTRIQUEINFRASTRUCTURES

Grand barrage sur le Nil en Éthiopie

En 2011, l’Éthiopie débutait la construction d’un grand barrage de 1,8 kilomètre de long et de 145 mètres de haut sur le Nil bleu (Abbaye).

Le Nil bleu rejoint le Nil blanc pour former alors le grand Nil qui traverse l’Égypte sur 1000 kilomètres.

Ce 10 septembre 2023, elle vient ainsi d’annoncer la fin du quatrième et dernier remplissage d’eau de ce nouveau méga-barrage hydroélectrique.

Elle ajoute ainsi 25 milliards de mètres cube d’eau au 16 milliards déjà stockés lors des trois premiers remplissages.

Ce  » grand barrage de la renaissance  » sur le Nil (GERD comme il se nomme) doit notamment couvrir les besoins en électricité de l’Éthiopie.

Sa capacité est de 5000 mégawatts pour un coût de 4,2 milliards d’€uros (4,8 milliards de $).

En comparaison, la centrale hydroélectrique de Rogoun peut produire 3600 mégawatts soit la puissance de trois réacteurs nucléaires.

Mais ce barrage doit aussi permettre à l’Éthiopie de développer son agriculture irriguée qui dispose d’un potentiel d’irrigation de 5 millions d’hectares.

Par contre en cette époque de réchauffement climatique l’Égypte et le Soudan considèrent que le barrage est une réelle menace pour leurs approvisionnements en eau.

Le Nil représente effectivement 97 % des besoins en eau de l’Égypte.

Il est vrai de surcroît qu’aucun accord tripartite n’a été scellé quant aux modalités de son exploitation.

De son côté l’Éthiopie dispose aussi d’un réseau hydrographique bien dense.

En effet le pays comprend 12 bassins fluviaux représentant un débit annuel de 125 milliards de mètres cubes.

Cette quantité d’eau représente d’ailleurs aussi un potentiel énergétique de près de 45 000 Mégawatts.

L’Abbaye débute sa course dans le Haut Plateau Occidental en Éthiopie pour devenir le Nil en Égypte.

Article : Roman Skorupski



Centrale hydroélectrique et barrage Rogoun

Guerre de l’eau

Transition énergétique et Énergie osmotique

Énergie marémotrice, lune et soleil

Énergies renouvelables et utopies

Sécurité énergétique et insécurité économique

Catastrophes naturelles et Climat

Transformer le désert en terres agricoles

Électricité et centrales hydroélectriques

Convention d’Aarhus / UICN / AI Act

Photo : terrabellum.fr/

error: Content is protected !!