Green Hired

Made in Teahupo'o – Tahiti

NATUREOCEANS & MERSTENDANCESTOURISME

Île de Sable ou Sable Island

Au Canada, la première station de sauvetage date de 1801 et on l’installa sur l’île de sable ou Sable Island.

Et cela pas sans raisons car près de 350 navires finirent sur le sable de cette île à cause du brouillard.

Située sur la route maritime du Canada vers l’Europe, au sud-est du détroit de Canso, l’île devenait ainsi le cimetière de l’Atlantique lors des tempêtes.

Elle se situe d’ailleurs  à 290 km d’Halifax.

Un refuge sablonneux

Croissant de sable de 38 km de long, l’île bénéficie d’une végétation basse et d’herbe sur 2 km de large.

Par contre les tempêtes modifient sans cesse la forme de l’île de sable qui est régulièrement sous le brouillard.

Le Gulf Stream et le courant du Labrador provoque notamment le brouillard et des températures les plus hautes du Canada.

Au XVIII° siècle la surface de l’Île de Sable ou Sable Island était en effet de 60 km de long sur 4 km de large.

Le Baron de Léry tenta de s’y installer en 1518 suivi en 1598 par le Marquis de la Roche.

Le premier phare de l’île de 1873 sera déplacé à plusieurs reprises à cause de la mouvance du terrain.

Par contre il ne résistera pas tout comme le second phare.

On connait maintenant l’île sous le nom de « Sable Island » mais l’île de sable fait partie des 81 noms d’intérêt pancanadien.

Diversité naturelle d’espèces

Insectes, oiseaux et plantes uniques s’adaptent et se trouvent sur l’île.

Ainsi à 167,50 km des côtes de la Nouvelle-Écosse, l’île de sable est le refuge des oiseaux migrateurs et le sanctuaire d’une colonie de phoques gris et de phoques communs.

De plus le lac Wallace (Long de 5,5 km) et des mares permettent à 250 chevaux sauvages de s’hydrater ainsi qu’à une multitude d’espèces de vivre sur cette île ;

  • bécasseaux
  • bruant des prés endémique (une sous-espèce l’île ; Passerculus sandwichensis princeps)
  • éponge endogène d’eau douce (Heteromeyenia macouni).
  • goélands
  • Moineaux d’Ipswich (espèce endémique)
  • sternes arctiques

Par contre la population de lapins fut décimée par les hiboux.

A noter que depuis 2011, l’île de Sable est une réserve du parc national du Canada.

Les visites ne sont possible que de juin à octobre ainsi qu’en janvier et en février.

Par contre il faut une autorisation de Parcs Canada pour s’y rendre.

Article : P. du Chélas



Vanlife et camping-car

Vikings sur l’île de Gotland

Forêt tordue ou Krzywy Las

Chaussée des géants ou Clochán na bhFómharach

Les coraux de Maya Bay

Grande barrière de corail

Ambleteuse et son Fort Vauban

La Rochelle et ses tours

Château de Rivieren à Ganshoren

Islande : volcans et vikings

Newsletter greenhired.fr

Convention d’Aarhus / UICN / AI Act

Photo : Radio Club du Borinage

error: Content is protected !!