Green Hired

Made in Teahupo'o – Tahiti

ADDITIFS ALIMENTAIRESALIMENTATIONÉCO - CONSEILSSANTÉ & BIEN ÊTRE

Édulcorants artificiels : des additifs intenses

Les édulcorants artificiels sont des additifs intenses qui ne sont pas naturels et au goût sucré.

En effet les édulcorants sont avant tout des additifs alimentaires.

On les nomme aussi sucres de substitution ou faux – sucres en raison de leur goût sucré.

Une autre distinction existe également l’appellation «édulcorants intenses».

Il s’agit donc de substances très diverses du point de vue chimique.

Mais leur point commun est de présenter un pouvoir sucrant extrêmement élevé.

Parmi ceux – ci, il existe ainsi l’acésulfame K, l’Aspartame, les extraits de stévia (glycosides de stéviol) ou encore la sucralose,… (voir l’étude de l’Anses).

Par contre les produits « sucrants » ne sont pas des glucides.

De fait on distingue les succédanés du sucre (les polyols) et les édulcorants intenses (saccharine, aspartame, acésulfame de potassium, cyclamates et rebaudioside A).

En tant qu’additifs alimentaires, les édulcorants intenses ont pour seule fonction de donner une saveur sucrée aux aliments.

L’Europe (UE), les autorise en tant que tels (règlement CE N°1333/2008).

De leur côté, les polyols (mannitol E421, xylitol E967, sorbitol E420, isomalt, maltitol, lycassin, etc.) apportent autant de calories que le sucre mais ne provoquent pas de caries.

Consommés depuis plus d’un siècle, les édulcorants artificiels sont nombreux, très nombreux.

Ils donnent un goût sucré aux aliments et aux boissons normalement sans les effets négatifs du sucre.

A la fois édulcorants artificiels et additifs intenses, ils ont surtout l’avantage d’être très peu chers.

A l’inverse comme substituts de sucre, ils n’ont aucune valeur nutritive.

La saccharine (E954) est ainsi un dérivé du goudron de la houille.

Elle possède un pouvoir sucrant de 300 à 400 fois supérieur à celui du sucre.

Le sucralose provient quant à lui du vrai sucre.

Grâce à un procédé, breveté, ont introduit trois atomes de chlore à la place de trois groupes d’atomes d’hydrogène et d’oxygène présents sur la molécule de saccharose (sucre).

Ainsi le sucralose n’est plus du tout du sucre.

L’aspartame comprend deux acides aminés ; l’acide aspartique et la phenylalanine.

Dans l’organisme, l’aspartame produit une petite quantité de méthanol.

On peut aussi distinguer les édulcorants de synthèse selon deux catégories :

  • de première génération : saccharine, cyclamate, aspartame
  • deuxième génération : sucralose, acésulfame-potassium, neotame, alitame

Au final, ils participent à la saveur de votre café… selon votre goût.

Les chercheurs pensent que les édulcorants artificiels modifient notre microbiote intestinal et qu’ils provoquent une intolérance au glucose.

Article : P. du Chélas



Additifs alimentaires naturels

Arômes, saveurs et flaveurs alimentaires

Colorants azoïques et hydrocarbures aromatiques

Aliments et additifs chimiques

Colorants alimentaires chimiques

Les conservateurs alimentaires chimiques

Additifs alimentaires dangereux

Additifs et innovations provenant du recyclage


Newsletter greenhired.fr

Convention d’Aarhus / UICN / AI Act


error: Content is protected !!