Green Hired

Made in Teahupo'o – Tahiti

ANTICIPATIONDÉCHETS ÉLECTRONIQUESDÉVELOPPEMENT & DURABLEDONNÉES INFORMATIQUESÉCO - CONSEILSINFRASTRUCTURESINTERNET & CYBERNUMÉRIQUE & INFORMATIQUETECHNOLOGIESTENDANCES

Les mails et la planète

Si vous avez du temps à perdre, vous pouvez trier vos mails et en supprimer une partie pour sauver la planète.

Pour le reste, éteignez donc votre ordinateur cela sera plus judicieux pour lutter contre le réchauffement climatique.

On estime en effet qu’envoyer un mail avec une pièce jointe peut émettre 19g de CO2.

Supprimer ses mails consomme par contre plus que de les envoyer.

Logique, vous re-sollicitez alors un serveur à distance qui doit les rechercher et les effacer après les avoir stockés.

Une bouilloire pour préparer votre tasse de thé consomme ainsi autant d’électricité que le transfert et le stockage de vos 1500 courriels d’un Mo.

Arrêtez donc de boire du thé en regardant votre écran.

Tour d’horizon numérique

L’activité des échanges de mails et courriels ne représente d’ailleurs que 1 % du trafic Internet.

Supprimer vos 100 000 mails ne vous prendra juste que 5 minutes tous les 6 mois.

En effet, éteindre la lumière, couper l’eau et supprimer ses mails font parties des « petits gestes » pour sauver la planète.

Hormis la lumière et l’eau qui ont un impact sur vos factures, le mail n’en a pas.

Supprimer ses mails donne surtout bonne conscience et l’illusion de sauver la planète.

Par contre, votre activité numérique relève des serveurs et de votre ordinateur mais aussi d’une dimension mondiale.

Celle de l’inframonde et d’internet qui est effectivement en pleine croissance.

Ce monde de la connection fonctionne 24h/24h et 7j/7j.

Et cela avec des ordinateurs, des smartphones, des réseaux avec des box, des antennes 4G et 5G et des datas centers soit des serveurs.

Tout cela permet de faire fonctionner vos Facebook, Gmail, Instagram, Tiktok  Waze et autres applications.

Aujourd’hui, l’utilisation de vidéos en ligne représente 60 % des usages du numérique.

Passez une heure devant une vidéo en streaming équivaut à environ 3 kg d’émissions de CO2e.

Un ventilateur de 75 W en fonction durant 6 heures équivaut lui à 100g d’émissions de CO2e.

Donc pour sauvez la planète, il vaut mieux éteindre votre ordinateur (ou smartphone), votre box et regarder votre ventilateur tourner.

Sinon, il est possible d’en faire une utilisation plus raisonnable sans faire de vent sur le sujet.

Actions

Globalement, en France, le numérique consomme 56 TWh chaque année.

Cela représente 12 % de la consommation électrique et 3 % de notre consommation d’énergie finale.

Plus intelligemment, restreindre votre activité de streaming aura déjà une vrai incidence sur la production de CO2 en lien avec l’utilisation du numérique.

En effet, l’augmentation de l’utilisation du streaming fut de 21 % en 2021 et il représentait 82 % du trafic internet en 2022.

La projection pour 2026 serait de l’ordre de 1,5 milliard d’abonnés aux services de streaming.

Or, les technologies de l’information et de la communication (TIC) produisent chaque année 4 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES).

Cette production va de la fabrication des équipements (FAB) à leurs utilisations (USE).

Cela vaut pour un ordinateur mais aussi pour les consoles de jeu, les écrans TV et les smartphones.

Sans oublier les objets connectés de plus en plus à la mode.

En plus, pour les équipements informatiques, 76 % de l’empreinte carbone provient de la fabrication contre 8 % de l’utilisation.

Pour être efficace pour la planète vous pouvez donc privilégier :

Le réemploi
La réparabilité
La lutte contre l’obsolescence

Pour le streaming, privilégiez un petit écran pour visionner votre film avec une résolution basse.

On peut ne pas connaitre le sujet sans supprimer ses mails tout en n’étant pas ministre du numérique sur cette planète.

Article : P. du Chélas

Internet et inframonde : Pollution numérique

Obsolescence programmée

Indice de réparabilité

Recycleries : réemploi, réutilisation et recyclage

5G et smartphones

TikToK et vos données personnelles

Comprendre l’intelligence artificielle – IA

Réchauffement climatique et responsabilités

Filtres et pureté de l’Eau



Newsletter greenhired.fr

Convention d’Aarhus / UICN / AI Act

error: Content is protected !!