Urbanloop : des navettes électriques sans batterie
Accueil, ANTICIPATION & CONSEILS, DÉVELOPPEMENT & DURABLE, ÉCO - CONSEILS, ÉLECTRIQUE, MOBILITÉS, TECHNOLOGIES, TRANSPORTS, VOITURES

Navettes de transport UrbanLoop au JO 2024

L’intelligence artificielle ne se limite pas à réguler des flux de containers sur les ports. Elle peut aussi gérer nos besoins quotidiens comme les navettes de transport UrbanLoop.

Ces navettes feront le buzz au JO 2024.

Elles s’inscrivent dans un projet de transition écologique.

Leur botte secrète du développement durable ; des petits moteurs électriques qui se rechargent en roulant.

L’équipe d’UrbanLoop mérite aussi amplement cet article en soutien à son travail.

C’est cela aussi la France des bonnes idées…

Logiciel et Réseaux

Tout commence sur le terrain à Tomblaine (Meurthe-et-Moselle) sur un circuit test avec 6 kilomètres de rails.

Et cela après des heures d’études et de projets à refaire.

Durant les essais, la navette de démonstration atteint les 160 km/heure.

Non en fait, elle atteint les 60 km/heure soit la vitesse moyenne du Métro parisien.

Cela fait parcourir 1 km en 1 minute.

Le principe est de faire naviguer les navettes très proches les unes des autres.

Une fois dans la navette, il suffit juste d’appuyer sur un bouton pour choisir sa station et démarrer.

Ce qui rend possible l’exploitation du réseau, c’est le système de communication haut débit et les microprocesseurs pour détecter la position exacte de chaque navette.

Par contre la coordination et donc la régulation des navettes se base sur l’intelligence artificielle (IA).

Mise en service

Les futures navettes UrbanLoop feront des boucles de 1 à 25 kilomètres sans arrêt d’une station à l’autre.

Par contre le service ne comportera pas de correspondance ; il faudra se déplacer de boucle en boucle.

C’est en fait un réseau de transport constitué de boucles interconnectées.

Des voies de dégagement en parallèle du circuit principal permettent les arrêts aux stations sans ralentir la rotation des navettes.

Le système de localisation permet de positionner un véhicule à 3 millimètres près sur la voie.

La question du pilotage du dispositif est centrale dans son fonctionnement.

Comme dans un parc d’attractions mais sans Obélix.

Le voyage se fait par deux. Idéal pour les couples amoureux. A éviter donc en cas de divorce.

Par contre une navette permet un service pour les personnes à mobilité réduite. 

La navette permet aussi d’emmener son vélo ce qui donne une logique de continuité à la mobilité.

Jeux Olympiques de Paris 2024

Au final, le projet de navettes de transport UrbanLoop à son ticket gagnant pour les prochains JO 2024.

En effet, le Ministère de la Transition écologique valide l’idée dans le cadre de son appel à innovations mobilités.

Le dispositif d’UrbanLoop déploiera notamment une boucle de 2,2 kilomètres avec 10 navettes.

Le public pourra ainsi rejoindre gratuitement le site

Une boucle avec une flotte de 10 véhicules sera donc mise à disposition gratuitement du public pour rejoindre le site olympique de BMX et de cyclisme sur piste.

UrbanLoop est une start-up de Nancy créée en 2019 à la suite  d’une idée émergente en 2017 à l’Université de Lorraine.

L’équipe de Greenhired.fr donne rendez-vous à UrbanLoop au JO 2024….

Article : P. du Chélas

Comprendre l’intelligence artificielle – IA

Singapour et son Port Tuas

Développement durable ; idée et principes

Ville durable et ville écologique

Pollutions du transport maritime et des océans

Énergie verte et transition énergétique

Climat, transition énergétique et réalités

Photo : Urbanloop

error: Content is protected !!