Green Hired Art

Made in Montreuil sur Mer

DÉVELOPPEMENT & DURABLEÉCONOMIELITHOSPHÈREMINÉRAUXRECYCLAGE & OBSOLESCENCERESSOURCES NATURELLES

Pétrole contre minéraux rares dans le nouveau monde

On va vers vers un remplacement du Pétrole contre les minéraux rares dans notre nouveau monde.

En effet, le nouveau monde propre de la voiture électrique serait peut-être annonciateur de la fin du pétrole.

Par contre ce nouveau monde va exiger beaucoup de cobalt, de nickel et du lithium.

Et énormément de lithium, matière nouvellement inscrite comme stratégique en 2020.

D’autant plus qu’avant notre ère industrielle, l’humanité ne se servait que de 7 métaux.

Aujourd’hui, on se sert pratiquement de la totalité des 86 éléments de la classification périodique de Mendeleïev.

Avec les effets sociétaux de la pandémie de Covid-19 (télétravail) et la transition de la mobilité (véhicule électrique), la demande de minerais rares pour la fabrication de smartphones, d’ordinateurs et autres technologies s’est dopée

Technologies en quête de métaux rares

Les mines d’extraction des métaux ne furent jamais vraiment des paradis.

Et encore moins des paradis environnementaux.

Dans ces mines la condition ouvrière oscillait ainsi entre esclavage et exploitation selon les époques.

Pas vraiment la panacée donc du monde ouvrier.

Et ces situations perdurent par endroit comme dans les mines de Cobalt au Gabon par exemple.

C’est tout le paradoxe de notre progrès technologique et de ses besoins pour s’inscrire dans les accords de Paris.

Paradoxe d’une part avec le déséquilibre de la répartition des ressources.

Mais aussi d’autres part en raison de leurs richesses sur le plan géopolitique.

Paradoxe aussi d’autre part avec l’appropriation des matières premières nécessaires à la fabrication des appareils électroniques, symboles des progrès technologiques des pays riches.

Tout appareil contenant une batterie rechargeable au lithium nécessite du cobalt, du nickel et du lithium. Smartphones, tablettes, ordinateurs portable, véhicules électriques

Ces ressources sont en effet devenues indispensables à notre nouvelle société écologique.

On pense même à creuser une mine de lithium à Beauvoir

En son temps le pétrole fut d’ailleurs dans la même situation.

Son importance, commerciale et industrielle, fut fulgurante dans l’époque post progrès de notre société (19° et 20° siècle).

Après les lampes, le pétrole fut ainsi au moteur à explosion ce que la batterie lithium-ion est aujourd’hui à la voiture électrique.

En un siècle, le pétrole assura notamment l’énergie de 800 millions de véhicules (1905-2005),

A l’instar du feu, de la force du vent, de l’eau, du bois et du charbon, notre société maîtrisa le pétrole comme source d’énergie.

Ce fut surtout grâce à l’énergie (charbon et pétrole) que la révolution industrielle a vu le jour.

Mais une nouvelle ère arrive avec l’électricité qui est par contre une autre source d’énergie déjà maîtrisée.

Mais le paradigme actuel est que l’électricité se fabrique.

Et elle nécessite aussi une source d’énergie pour être fabriquée.

Pétrole contre minéraux rares

Les métaux rares prennent maintenant l’appellation de pétrole du XXI° siècle.

Ils deviennent également stratégiques pour notre transition énergétique.

A l’inverse pour le pétrole la tendance s’inverse bien qu’il reste indispensable.

Notre époque connaît une miniaturisation et un verdissement de la production d’électricité.

L’électricité va donc remplacer le pétrole qui en attendant laisse sa place au gaz.

Les demandes dans les domaines d’utilisation des métaux rares pour la technologie des énergies renouvelables explosent.

En effet, les métaux servent pour la fabrication de plusieurs composants ; aimants permanents, batteries lithium-ion, énergies renouvelables, terminaux mobiles, transition énergétique, voitures électriques,…

La future voiture électrique va nécessiter des quantités énormes de batteries. Pour la fabrication de ces batteries le lithium et le nickel sont indispensables.

On annonce régulièrement la fin du pétrole depuis les années 1970.

Cette fois ci, ce n’est plus le pétrole qui va disparaître mais sa demande.

Mais pas vraiment tout à fait pour l’instant.

Avec l’effet du Covid-19 et le fort ralentissement de l’économie en 2020, la demande mondiale de produits raffinés a chuté de 20 % en quelques semaines.

Mais au sortir du COVID, l’économie a repris son rythme.

Les avions dérangent de nouveau les oiseaux.

Pétrole contre minéraux rares : les enjeux s’intensifient et la tension des marchés s’accentue…

Le problème de notre futur électrique sera de produite de l’électricité.

Beaucoup d’électricité.

Article : Roman Skorupski



Extraction et dépendance aux métaux Rares

Lithium et dépendances

Cobalt et plainte contre les GAFA au Congo

La fin du pétrole ou pas ?

Terres rares et métaux stratégiques

Mine de lithium à Beauvoir

Éoliennes et performances

Gaz à effet de serre : GES

Carbone, Avions et kérosène

Convention d’Aarhus / UICN / AI Act



Crédits Photos : Pixabay.com
Site web de partage d’images diffusées en licence libre

error: Content is protected !!