Green Hired

Made in Teahupo'o – Tahiti

ENVIRONNEMENTNATUREOCEANS & MERSPOISSONS

Poisson-football

Le poisson-football reste un poisson des abysses très rare alors que les scientifiques continuent d’en apprendre davantage sur ces créatures.

On connait finalement peu les profondeurs des océans.

Mais grâce aux bathyscaphes modernes les découvertes s’enchaînent notamment pour la faune marine.

Pourtant le poisson-football de l’Atlantique (Himantolophus groenlandicus) reste encore mystérieux.

Son milieu naturel se situe ainsi à plus de 5000 mètres de profondeur dans l’océan Pacifique.

Mais seuls 31 spécimens existent dans le monde.

Et cela uniquement grâce à des échouages.

En fait, le Poisson-football est une baudroie globuleuse de la famille des Himantolophidae qui compte à elle seule environ 22 espèces.

Son apparence est monstrueuse surtout quand on le retrouve après un échouage sur la plage.

De couleur noire, sa forme est sphérique.

Dans sa bouche se trouve également des dents acérées et sa peau est couverte de petites épines.

Bref, c’est un vrai monstre des profondeurs.

Par contre son appendice sur la tête est une merveille de la nature.

Il s’agit d’ailleurs d’un leurre pour attirer ses proies.

Ce leurre est bioluminescent et très efficace dans les profondeurs de l’océan où règne le noir absolu. Ce sont d’ailleurs les femelles qui possèdent ce long pédoncule frontal.

A ce sujet, le poisson-football femelle atteint la taille de 60 cm tandis que le mâle ne dépassent pas les 2 cm.

Autre curiosité de la nature, le mâle doit s’accrocher à la femelle avec ses dents pour la reproduction.

Il finit par fusionner avec celle-ci et au final il n’en reste que les testicules pour la reproduction.

Pas facile la vie de footballeur de ce poisson.

Les surfeurs de Californie sont par ailleurs propices aux découvertes de poissons-football sur les plages.

Article : P. du Chélas

Poisson-clown ou Amphiprion ocellaris

Requin du Groenland ou laimargue

L’espadon

Espadon spatule chinois

Tilapias d’élevage

Esturgeons en danger critique

Le thon jaune

Le requin – renard

Dugong : le Lamantin Thaï en danger

Le krill, la plus grande biomasse de la planète

Salamandre noire ou salamandre atra

UICN : catégories et critères pour la Liste rouge


Espèces Mammifères
Espèces Oiseaux
Espèces Reptiles
Espèces Amphibiens et Batraciens
Espèces Crustacés
Espèces Dinosaures
Espèces Échinodermes : Oursins et Étoiles des Mers
Espèces Flore et Algues
Espèces Insectes
Espèces Invertébrés
Espèces Mollusques et gasteropodes
Espèces Papillons
Espèces Planctons
Espèces Requins


En 2020, grâce au travail de l’UICN, on recensait plus de 15 000 espèces vivantes menacées d’extinction au niveau mondial dont 41 % d’amphibiens, 27 % de mammifères, 37 % des requins et raies, 34 % de conifères, 33 % de coraux et 13 % d’oiseaux.
Liste Rouge UICN des espèces en danger : Clic Here
error: Content is protected !!