Green Hired

Made in Teahupo'o – Tahiti

ALIMENTATIONEAU & LACSOCEANS & MERSRESSOURCES NATURELLESSANTÉ & BIEN ÊTRE

Qualité de l’eau : paramètres microbiologiques et éléments naturels

Sur notre planète bleue, tous les êtres vivants ont besoin d’eau et d’une bonne qualité de l’eau ; paramètres microbiologiques et éléments naturels font partie des critères d’une eau saine.

Sans elle, la mort est assurée rapidement. Surtout dans le désert du Qatar.

L’eau de votre robinet est ainsi surveillée en permanence et contrôlée dès son captage.

Elle sera ensuite analysée tout au long de son traitement de potabilisation.

Ce sont les enjeux de la qualité de l’eau que vous consommez.

Les contrôles s’appuient d’ailleurs sur des analyses officielles du Ministère de la Santé.

Ce sont en effet des laboratoires d’analyses agréés qui les réalisent.

Il existe 5 grands paramètres de potabilité de l’eau regroupant 63 critères.

Ces derniers sont d’ordre physico-chimiques, organoleptiques, microbiologiques ou liés aux substances indésirables et aux substances toxiques.

Pour mieux comprendre cette qualité de l’eau, nos articles vont les aborder par type de paramètres :

Éléments naturelsMicrobiologiquesOrganoleptiques
Physico – chimiquesPolluants inconnusSubstances indésirables
Substances toxiquesEau et MicroplastiquesCycle de l’eau
Paramètres microbiologiquesPlanctonDiatomées
Eau uséeChlorothalonil et métabolitesFiltres et pureté de l’Eau

La dureté de l’eau en France infographie greenhired.fr

LES PARAMÈTRES MICROBIOLOGIQUES

Les paramètres microbiologiques permettent de contrôler que l’eau ne contient aucun germe pathogène.

Ces germes sont les virus, les bactéries ou les parasites, pouvant provoquer des maladies, voire des épidémies.

Les analyses microbiologiques réalisées en laboratoire ont ainsi pour but de déceler et évaluer la présence dans les eaux de microbes pathogènes dangereux pour l’homme.

Il s’agit de détecter les bactéries indicatrices de contamination fécale ; les Escherichia coli (E. coli) et les Entérocoques.

Naturellement présents dans les déjections animales ou humaines, ces organismes d’origine intestinale peuvent se retrouver dans l’eau.

Les Entérocoques sont pathogènes de même que certains colibacilles. L’eau potable du robinet doit donc être exempte de la présence de ces bactéries.

LES ÉLÉMENTS NATURELS

Lors des précipitations et de son parcours, l’eau se charge plus ou moins en éléments dissous, particulaires, et en micro-organismes (bactéries).

Et cela avant d’atteindre la nappe souterraine.

Cet apport d’éléments naturels influe notamment sur la qualité de l’eau.

Quand elle s’infiltre dans le sous-sol, elle se charge en sels dissous selon les roches traversées (solubles) et son temps de percolation (temps de séjour dans l’aquifère).

L’eau s’appauvrit en éléments particulaires avec la filtration au sein de la roche, contrairement à l’eau des cours d’eau qui transportent des sédiments (limons).

Chaque eau est ainsi unique et sa nature dépend de la composition chimique des roches qu’elle traverse.

Il n’existe donc pas une, mais plusieurs qualités de l’eau.

SELS MINÉRAUX

L’eau du robinet, l’eau minérale naturelle et l’eau osmosée contiennent toutes des oligo-éléments et des sels minéraux.

La conductivité électrique de l’eau constitue un bon indicateur de la teneur en sels minéraux. Plus la teneur est importante, plus la conductivité de l’eau s’élève.

On mesure la teneur avec le taux de résidu sec qui est l’indicateur de minéralisation.

  • faiblement minéralisées : taux de résidu sec inférieur à 500 mg/l et inférieur à 50 mg/l pour les eaux très faiblement minéralisées
  • moyennement minéralisées : taux de résidu sec compris entre 500 mg/l et 1500 mg/l
  • fortement minéralisées : taux de résidu sec supérieur à 1500 mg/l et donc riches en bicarbonate, calcium, magnésium, sodium et sulfate

FER

Le Fer est un élément indispensable au fonctionnement du corps humain car il intègre la composition de l’hémoglobine et son apport journalier doit être de 10 mg.


Le fer est présent dans l’eau sous trois formes : le fer ferreux (Fe2+), le fer ferrique (Fe3+ ) et le fer complexé à des matières organiques (acides organiques) et minérales (silicates, phosphates, …)

Le fer peut aussi provenir du lessivage des sols par érosion des roches et minerais, des rejets industriels ou bien de la corrosion des canalisations métalliques.

Sa présence dans l’eau nécessite une dé – ferrisation qui variera selon la teneur totale en fer et des différentes formes sous lesquelles il est présent.

Le fer est également présent sous forme ferreuse dans les couches profondes de certaines réserves d’eaux eutrophisées privées d’oxygène. Le fer est aussi présent dans la plupart des eaux souterraines.

Ce fer réduit Fe(II) est alors dissous et souvent complexé.

Dans les eaux de surface, le fer se trouve généralement sous forme ferrique.

L’eau ferrugineuse de Bourvil est d’ailleurs une variété d’eau minérale riche en ions Fe²⁺ ou Fe³⁺.

La concentration en fer ne doit pas dépasser 0,2 mg/L (directive européenne 98/83/CE du 03 Novembre 1998 et décret n° 2001-1220 du 20 décembre 2001)

OXYGÈNE

La présence d’oxygène dans l’eau est indispensable à la respiration des êtres vivants aérobies aquatiques.

Elle permet également d’oxydation des matières organiques (auto-épuration) mais cette décomposition appauvrit le milieu aquatique en oxygène.

Le taux d’oxygène de l’eau n’est pas stable, il est fonction de l’échange gazeux avec l’air et soumis à de fortes fluctuations.

L’oxygène est un indicateur qui renseigne quant à l’aptitude du milieu à maintenir la vie ou à absorber un excédent momentané de pollution à forte : Demande Biochimique en Oxygène (DBO) pour l’oxydation de matières organiques par exemple

L’eau courante des ruisseaux et rivières contient environ 10 mg d’oxygène dissous par litre d’eau.

La plupart des poissons ont eux besoin d’au moins 7 mg par litre pour vivre.

Article : P. du Chélas



Les substances indésirables

Qualité et critères de l’eau

Filtres et pureté de l’Eau

Cycle de l’eau

Notre planète bleue et l’eau

Écumes de Mer et Mousse d’eau

Ressources en eau de notre planète

Table des polluants de l’eau potable

Pénurie d’or bleu, le monde manque d’eau

Bouteilles d’eau avec des Microplastiques

La bouteille d’eau est une bonne arnaque potable

L’eau de mer

Newsletter greenhired.fr

Convention d’Aarhus / UICN / AI Act

Photos : pixabay.com & pexels.com

error: Content is protected !!