Xylothèque de Tervuren et Xylarium du Bois
BIOSPHÈRE & ÉCOSYSTÈMES

Xylothèque de Tervuren et Xylarium du Bois

Le Xylothèque de Tervuren, ou Xylarium du Bois, n’est pas un insecte du bois mais une bibliothèque.

EN effet, cette Xylothèque, nommée Xylarium, se situe à Tervuren dans le célèbre musée Belge « Africa Museum ».

Dans cette Xylothèque, la Belgique conserve des échantillons du bois de toutes les forêts.

C’est d’ailleurs le musée royal de l’Afrique centrale qui est un établissement scientifique fédéral belge.

Les échantillons de bois servent aussi de matériaux d’étude en biologie, en sciences de la culture (figures en bois…) et en technologie.

Une richesse précieuse

Unique au monde, le xylarium conserve un total de 83 000 échantillons provenant de 13 000 essences différentes.

Ces échantillons proviennent notamment du monde entier.

A ce titre, c’est aussi la troisième plus grande collection de bois au monde sachant qu’il n’existe que 66 collections de bois dans le monde.

Créée à l’époque coloniale sous Léopold II, la collection du musée du bois figurait de surcroît parmi les pièces de l’exposition universelle de 1897.

Alors que le bois est le matériau le plus présent au sein des écosystèmes, la collection est précieuse.

Elle sert d’ailleurs encore aujourd’hui à étudier une forêt dans son ensemble et à en comprendre la dynamique.

Une autre application est également celle de la formation des agents des douanes qui doivent aujourd’hui lutter le trafic de bois et d’essences particulièrement protégées.

Un outil pour la connaissance

La Xylothèque de Tervuren, le Xylarium du Bois, contribue aussi particulièrement et largement à la sauvegarde des forêts tropicales.

La biologie du bois est en effet indispensable dans le domaine de l’écologie.

Cela permet d’appréhender le mécanisme de développement d’une forêt.

Pour cela les scientifiques analysent des couches très fines de bois pour comprendre le cycle de vie des arbres et leur teneur en CO2.

Le musée royal de l’Afrique centrale comporte de nombreuses autres collections et notamment une collection de 10 millions de spécimens biologiques parmi lesquels :

  • 6 millions d’insectes (dont la collection des Carabidés de P. Basilewsky)
  • 1 million de poissons (poissons d’eaux douces et saumâtres d’Afrique)
  • 300 000 araignées
  • 200 000 amphibiens
  • 150 000 oiseaux
  • 135 000 mammifères (18 500 chauves-souris, 10 500 primates et 88 000 rongeurs)
  • 41 000 reptiles

La collection des minéraux du Xylarium belge est également très riche avec plus de 17 000 échantillons.

Ces échantillons représentent environ 1000 espèces minérales différentes auxquels s’ajoute aussi une collection comportant plus de 18 000 spécimens provenant d’Afrique centrale.

Article : P. du Chélas

Forêts et bois : les poumons de la terre

Le bois : un élément durable et renouvelable

Les menaces qui pèsent sur les forêts

Biocénose et biotope

La forêt : un outil de régulation du climat

Vikings sur l’île de Gotland

Stonehenge et ses mégalithes

Vanlife et camping-car


En France, la collection de la CIRAD comprend 34 000 échantillons, 8400 espèces, 2160 genres et 235 familles botaniques provenant de 123 pays (Afrique, Amérique, Asie, Océanie et Europe).




Après votre inscription, vérifiez dans vos spams le premier envoi de la Newsletter

Photo : libreshot.com

error: Content is protected !!