Green Hired

Made in Teahupo'o – Tahiti

BIODIVERSITÉESPÈCESMOLLUSQUES & GASTÉROPODESOCEANS & MERSPLANCTONSPLANÈTE

Le Dragon Bleu ou Glaucus

Le nom scientifique du Dragon Bleu vient ainsi du grec glaukos soit glaucus en latin qui désignait la couleur de la mer.

Ce mollusque est un gastéropode du groupe des nudibranches autrement dit une limace de mer.

Le glaucus est en effet le seul genre de la famille des glaucinins (Glaucidae).

On lui met aussi l’étiquette atlanticus car on le croise souvent dans l’océan Atlantique mais il en existe une autre espèce dite marginatus.

Plus petite (1 à 2 cm), l’espèce marginatus se distingue grâce à sa bande noire sur le dos.

Cet invertébré sans coquille aime d’ailleurs les eaux tropicales comme la mer des Caraïbes, l’océan Pacifique, le golfe du Mexique, l’océan Indien, la mer Méditerranée et la Mer Rouge, 

Mais on le trouve aussi sur la côte Est de l’Australie, la côte Sud de l’Afrique du Sud, et au Mozambique. 

Ne riez pas à la vue de la taille de 3 à 6 cm de l’atlanticus car ce Dragon bleu possède un venin puissant.

C’est un carnivore qui se nourrit d’autres espèces pélagiques comme les cnidaires venimeux et qui dévore les tentacules de siphonophores.

En plus, il se nourrit aussi de physalis (physalie Physalia) et donc de leurs organes renfermant la structure filamenteuse et urticaire (nématocystes).

Le Dragon Bleu (glaucus) stocke ainsi ces nématocystes dans des sacs spéciaux (cnidosacs) dans ses papilles dorsales (cérates). 

Donc ne l’attrapez pas à main nue.

Rapide comme une limace, le Dragon Bleu (Glaucus) peut fondre sur vous à la vitesse de 0,001 km/h.

Il se déplace d’ailleurs dans l’eau en flottant à l’envers.

En effet, sa face ventrale possède une sac rempli de gaz dans son estomac faisant office de flotteur.

Vous l’apercevrez donc juste à la surface l’eau.

C’est finalement sa face ventrale qui est de couleur bleue, sa surface dorsale étant de couleur gris argenté comme la mer.

Pour les scientifiques, les glaucinins Glaucus représentent le seul genre de petites limaces de mer pélagiques, des nudibranches aéolidés, des mollusques marins gastéropodes dans la famille Aeolidioidea.

Article : P. du Chélas

La pieuvre : un céphalopode intelligent

Triton géant ou Charonia tritonis

Poisson-chirurgien ou Acanthurus leucosternon

Poisson mandarin cachemire

Étoile de mer Acanthaster pourpre

Palourde asiatique ou corbicule d’Asie

Pétoncle noir en rade de Brest

Tilapias d’élevage

Poisson-football

Requin du Groenland ou laimargue

Vers marins Polycirrus


Espèces Mammifères
Espèces Oiseaux
Espèces Reptiles
Espèces Amphibiens et Batraciens
Espèces Crustacés
Espèces Dinosaures
Espèces Échinodermes : Oursins et Étoiles des Mers
Espèces Flore et Algues
Espèces Insectes
Espèces Invertébrés
Espèces Mollusques et gasteropodes
Espèces Papillons
Espèces Planctons
Espèces Requins

Newsletter greenhired.fr

Convention d’Aarhus / UICN / AI Act

error: Content is protected !!