Green Hired

Made in Teahupo'o – Tahiti

ÉCO - CONSEILSLITHIUMLITHOSPHÈREMÉTAUXPOLLUTIONSRESSOURCES NATURELLESTECHNOLOGIESTERRES RARES & LANTHANIDES

Lithium en Inde et nouveau gisement

L’Inde est en passe de faire des économies avec la découverte d’un nouveau gisement de lithium dans le pays.

En effet, et alors que le lithium valait 5658 dollars en août 2020, ce composant des batteries électriques et du photovoltaïque pulvérise des records.

Sa hausse se poursuit et en novembre 2022, cet or blanc atteint ainsi le prix de 84 523 dollars la tonne.

En 2022, la demande mondiale de lithium fut d’ailleurs de 134 000 tonnes.

Un nouveau gisement indien vient ainsi d’être découvert dans la région du Jammu et du Cachemire.

Actuellement l’Inde dépend de l’Argentine et de l’Australie pour son approvisionnement en lithium.

Inde en quête de lithium

L’Inde à un fort besoin de lithium que ce soit pour son industrie de fabrication de batteries ou photovoltaïque.

Dans le pays, le secteur est très large et va des batteries de portables aux batteries automobiles.

En effet, l’Inde fabrique aussi bien des batterie au plomb que des batteries lithium-ion, des batteries SLI, des batteries industrielles et des batteries HEV, PHEV et EV.

Du fait de son énorme marché, l’Inde butait sur sa dépendance au lithium.

En corollaire, l’Inde développe également un objectif de chimie cellulaire avancée pour atteindre une fabrication de 50 GW de batteries lithium-ion.

En plus, le gouvernement indien veut remplacer un tiers des véhicules de la flotte nationale par des véhicules électriques d’ici 2030.

Chaque année, 3 millions de véhicules de tourisme thermiques se vendent en Inde et l’offre des véhicules électriques est aussi en développement.

Nouveau gisement

Alors que les gisements mondiaux représenteraient 273 millions de tonnes, les réserves prouvées de lithium s’élèvent à 17 millions de tonnes (2019) selon l’US Geological Survey (USGS).

L’Inde, quant à elle, évalue son nouveau gisement à 5,9 millions de tonnes d’oxyde de lithium.

Ce nouveau site de lithium se trouve dans la région de Salal-Haimana dans le district de Reasi au Jammu et Cachemire.

Le lithium indien se trouve donc dans la zone des montagnes de l’Himalaya, une zone fragile sur le plan environnemental.

Le volume découvert dépasse celui de la Chine avec 4,5 millions.

Mais il reste en deçà des autres pays : Bolivie avec 21 millions, l’Argentine avec 17 millions, le Chili avec 9 millions, les États-Unis avec 6,8 millions, et l’Australie avec 6,3 millions.

De son côté, la France travaille aussi sur un projet de mine de un million de tonnes à Beauvoir.

Contrairement à certaines rumeurs, elle ne sera pas le 2° producteur mondial mais pourrait ainsi au moins réduire sa dépendance.

En 2011, l’Inde fut aussi chanceuse avec la découvert d’un gisement d’uranium dans le sud du pays d’au moins 49 000 tonnes.

Article : P. du Chélas

Lithium : le nouvel Or blanc de l’Eldorado écolo

Mine de lithium à Beauvoir

Terres rares et nouveaux gisements

Métaux stratégiques et Terres rares

Lithium et pollution de l’environnement

Cobalt et nickel en Indonésie

Voitures électriques et performances

Cadmium et batteries électriques

Métaux rares : Enjeux et stratégies pour l’environnement

Le scandium est une terre rare

Yttrium : une terre rare d’Ytterby

Uranium au Groenland



Newsletter greenhired.fr

Convention d’Aarhus / UICN / AI Act

Crédits Photos : Pixabay.com
Site web de partage d’images diffusées en licence libre

error: Content is protected !!