Green Hired

Made in Teahupo'o – Tahiti

DÉCHETS PLASTIQUESPLASTIQUERECYCLAGE & OBSOLESCENCE

Recyclage du plastique en échec

Le recyclage du plastique est imparfait actuellement. Et surtout loin de s’intégrer dans une économie circulaire.

Son cycle n’offre pas de bonnes solutions alors que nouvelles techniques émergent.

En 2020, on a produit 367 millions de tonnes de plastique de tout type.

Mais il est aujourd’hui plus facile et moins cher de laisser le plastique dans la nature et d’en fabriquer du nouveau que de le collecter et de le recycler efficacement.

De ce fait très peu de plastique se retrouve recyclé dans de bonnes conditions :

  • en raison du prix bas du pétrole, le plastique ne coûte rien à produire
  • les lasers des entreprises de traitement des déchets identifient difficilement les matériaux à recycler
  • le plastique opaque (noir et utilisé pour les emballages des plats préparés) est difficile à recycler

Pour les bouteilles par exemple, il en existe ainsi de deux types : transparentes en PET (Polyéthylène Téréphtalate) et opaques en PEHD (Polyéthylène Haute Densité).

Ainsi, on ne sait pas recycler les barquettes noires des plats à réchauffer au micro-onde.

Les barquettes finissent soit dans une décharge, soit dans un incinérateur ou soit dans les océans.

Catégories et codes des plastiques

En matière de recyclage du plastique, la position de Green Hired est claire

Le meilleur plastique qui n’a pas besoin d’être recyclé, c’est le plastique que l’on ne fabrique pas.

Sinon sous le nom générique de plastique, on trouve de tout, marqué de 1 à 7 :

  • 1 : PET ou PETE : polyéthylène téréphtalate ou polytéréphtalate d’éthylène (bouteilles d’eau ou de soda).
  • 2 : HDPE ou PEHD : polyéthylène haute densité (bouteilles de lait, d’huile ou de lessive)
  • 3 : PVC ou V : polychlorure de vinyle.
  • 4 : LDPE ou PELD : polyéthylène basse densité
  • 5 : PP : polypropylène (PP) dont on fait des usages variés
  • 6 : PS : polystyrène.
  • 7 : O ou OTHER : autre polymère, ou mélange de polymères, résines…

Emballages plastiques polluants

Les emballages en plastique sont devenus un problème sérieux pour notre planète.

Ils mettent très et trop longtemps à se dégrader.

De plus quand ils se dégradent, ils dispersement des dérivés du pétrole toxiques dans nos sols et nos rivières.

Pour l’année 2017, la production fût de 350 millions de tonnes de plastiques. Soit 46 kg/habitant.

Au cours de l’année 2020, on en a donc produit 17 millions de pus.

En corollaire, on ne collecte que 15 % des déchets plastiques mondiaux pour les recycler.

En France, sur les 3,4 millions de tonnes collectés seuls 22 % des déchets plastiques sont recyclés.

Et seulement 26 % des déchets d’emballages plastiques

De même, le problème des emballages en plastique résulte des substances toxiques qu’ils contiennent et qui peuvent migrer dans les aliments.

D.E.E.E ou Electro Déchets

Les D.E.E.E ou e-déchets sont des déchets d’équipements électriques et électroniques.

Comme les appareils électroménager, les ordinateurs, les imprimantes, les congélateurs, les smartphones, les jouets à pile, etc…


Ces déchets regroupent tous nos produit fonctionnant avec de l’électricité et à ce titre sont des déchets dangereux.

A titre indicatif, ces déchets électroniques, gourmands en plastique, ont atteint les 53,6 millions de tonnes dans le monde en 2019 contre 44,7 millions de tonnes en 2016.

Tous les appareils d’électroménager impactent l’environnement, avec leurs composants (dangereux).

Mais il est possible de récuperer ces composants pour les transformer.

Le recyclage des matières premières des équipements électriques et électroniques (EEE) évite de puiser dans les ressources naturelles.

Cela évite d’en créer de nouvelles et de consommer de l’énergie.

Le recyclage du plastique, certes utile, offre donc une solution imparfaite.

Article : P. du Chélas

Déchets plastiques et pollution

Recyclage enzymatique et Plastique

Le plastique, un fossile pollueur

Microplastiques et nanoplastiques

Bouteilles d’eau avec des Microplastiques

Codes des plastiques pollueurs

Recycleries : réemploi, réutilisation et recyclage

Économie de marché et science économique

Économie bleue et Blue Economy

Newsletter greenhired.fr

Convention d’Aarhus / UICN / AI Act


Le recyclage du plastique est imparfait et les océans sont pollués.




Photo : pixabay.com

error: Content is protected !!