Green Hired Art

Made in Montreuil sur Mer

ÉCONOMIEÉVÉNEMENTSINDUSTRIESJO 2024TENDANCES

JO 2024 : les Phryges comme mascottes

Quel est le point commun entre les Phryges (mascottes) des JO 2024 et les masques sanitaires de la pandémie du Covid 19 ?

Aucun, sinon la promesse qu’ils seront un jour tous fabriqués en France.

Au sujet du premier buzz sur le Net, la Phryge représente tout simplement le bonnet phrygien qui est aussi un symbole républicain.

C’est le dessinateur Français Ugo Gattoni qui en a fait la réalisation sous l’oeil de Joachim Roncin, directeur du design des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

Il existe d’ailleurs deux mascottes : la phryge olympique et la phryge paralympique avec un handicap visible.

Mais une nouvelle polémique d’ordre économique enflamme en effet la toile et les réseaux sociaux.

C’est l’annonce de la fabrication à 80 % de la mascotte des JO 2024 en dehors de l’hexagone.

Cette fabrication correspond ainsi à 2 millions de pièces faites en Chine.

En effet, côté français seules les entreprises Gipsy (Calvados) et Doudou & Compagnie (Bretagne) vont fabriquer 20 % des Phryges.

L’enjeu financier de la mascotte est donc de taille.

La vente des Phryges devrait ainsi rapporter près de 400 millions d’euros en tant que produits dérivés.

Cet aspect des JO 2024 est d’ailleurs un enjeu financier important.

En effet, cette activité des produits dérivés table sur un chiffre d’affaires de 2 milliards d’euros.

Le prix et le sous-dimensionnement des entreprises françaises sont, en effet, les arguments qui reviennent le plus pour justifier le choix d’en produire 80 % en Chine.

En dehors de l’aspect cocorico, cette affaire est aussi fondamentalement risible au regard des engagements sur l’environnement.

Alors que la France promet de faire mieux en matière de CO2, le transport maritime va encore être mis à contribution malgré sa pollution.

Mais cette nouvelle polémique permet de re-découvrir que sur les 13 millions de peluches à la vente en France par an, seul 1 % se fabrique en realité fabriqué en France.

Nouvelle preuve d’ailleurs de la désindustrialisation de la France.

Au final, le public aura le choix entre deux modèles de peluches pour les Jeux de Paris 2024.

Un modèle made in France entre 39 et 49 € et aussi un modèle made in China entre 30 et 35 €. 

La boutique officielle des Phryges, mascottes des JO 2024, est ouverte au Forum des Halles à Paris.

Article : Roman Skorupski



JO 2024 et écologie

JO 2024 : Teahupo’o et sa cabane de Surf

Navettes de transport UrbanLoop au JO 2024

JO 2024 : natation dans la Seine

JO 2024 et tensions politiques

Mondial 2022 et écologie au Qatar

JO 2024 : eVtol et Volocopter

JO 2024 : les Phryges comme mascottes

Neom et les Jeux d’hiver 2029

JO 2024 : Coca-Cola et la planète

Voitures électriques volantes

Convention d’Aarhus / UICN / AI Act

Photo : Paris2024.org

error: Content is protected !!