Green Hired

Made in Teahupo'o – Tahiti

COMMERCEINDUSTRIESNAVIRES & BATEAUXPÊCHEPOISSONS

Pêche industrielle et lobbying du thon

On ne remerciera jamais assez Mme Anne-France Mattlet d’être la nouvelle directrice du groupe thon de Europêche (Europêche Tuna Group) car elle nous plonge ainsi dans la pêche industrielle et son lobbying.

Elle rejoint d’ailleurs Orthongel, l’organisation française des producteurs de thon congelé et surgelé.

Europêche quant à elle, est l’Association représentative des organisations nationales d’entreprises de pêche de l’Union Européenne (sise à Bruxelles).

En effet, et au delà d’une affaire franco-française d’une haute fonctionnaire passant du public au privé, on découvre l’association Europêche grâce à elle.

Bloom et Anticor, dans un même élan, ont par ailleurs permis la saisine du Parquet national financier qui va s’intéresser à cette affaire.

A savoir, la prise illégale d’intérêt de l’ancienne responsable des flottes pêchant le thon en Afrique pour l’administration française.

Tout est dans votre petite boîte de thon jaune (Thunnus albacares).

Coup de projecteur

Mde Mattlet était auparavant la déléguée officielle de la France à la Commission des thons de l’océan Indien (CTOI).

Ce qui est plus intéressant par contre, c’est la position d’Europêche dénoncant  » une cabale calomnieuse « .

Cela pose justement le sujet de la pêche industrielle et du lobbying du thon

Dans cette affaire, le juge appréciera bien sûr l’application de l’article 432-13 du Code pénal.

Par contre, il est indéniable que tous les conflits d’intérêts favorisent toujours les intérêts financiers des industriels et cela au détriment de notre intérêt général.

Sur son site Web, Europêche se veut être le principal organisme commercial représentant l’industrie de la pêche en Europe.

Europêche revendique aussi de soutenir l’organisation d’une pêche thonière durable.

Cela représente 400 millions de kilos de thons que les flottes européennes capturent chaque année.

Et surtout Europêche se fait fort de promouvoir la voix du secteur dans les prises de décisions européennes et internationales.

Lobby or not to be

Mais que peut donc reprocher alors Mde Claire Nouvian, fondatrice de Bloom, à Europêche au delà d’une destruction environnementale.

Et aussi à Europa Tuna Group sa filiale pour le thon.

Tout d’abord, une maltraitance de l’océan et de ses espèces.

En cela, on ne peut que saluer sa lutte personnelle de longue date.

Et aussi son engagement pour la préservation de l’océan, des espèces marines et du climat.

L’équipe de greenhired soutient à ce sujet pleinement son action.

En effet, la mise à sac des océans et des mers ainsi que de la faune océanique est plus qu’une réalité.

Les océans sont notamment détruits et surexploités avec la surpêche et pollués notamment par le plastique.

Ensuite, Mde Claire Nouvian pointe la cause, à savoir un déploiement industriel high tech des pays du Nord dans les eaux du Sud.

Autrement dit, la surpêche coutumière des stocks de pêche africains par des bateaux européens, espagnols et français. 

Et enfin, elle dénonce aussi un lobbying de la pêche industrielle dévastateur.

Que ce soit pour la pêche en général et les ressources halieutiques en thon en particulier.

Ainsi, en 2022, Bloom et Corporate Europe Observatory déposaient une plainte officielle auprès du registre de transparence de l’UE contre le lobby français du thon Orthongel et le lobby européen de la pêche industrielle Europêche.

De surcroît en raison du recrutement de Mde Anne-France Mattlet.

Cette période de recrutement coïncidait en effet avec les négociations en cours pour les flottes thonières espagnoles et françaises.

Thons et dérogations

L’action de Bloom et Corporate Europe Observatory met en lumière le fait que les opérateurs thoniers bénéficient d’une dérogation.

Ils se sont vus déléguer par les pouvoirs publics français la gestion et le contrôle de leurs propres opérations en l’absence de tout contrôle étatique.

En effet, l’État français accorde des dérogations aux règles européennes à ses navires thoniers. 

Une circulaire de 2015 autorisent ainsi les thoniers français à ne pas appliquer la marge de tolérance de 10 % par espèce de thon capturé

Et à l’inverse de l’appliquer sur la totalité des espèces pêchées.

L’astuce permet de sous-déclarer le thon albacore tout en déclarant davantage d’autres espèces.

Mde Nouvian pointe aussi le fait que les opérateurs thoniers utilisent une méthode de pêche très efficace et peu sélective.

En effet les Thoniers Senneurs capturent les poissons de manière indifférenciée.

Sont en cause notamment les dispositifs de concentration de poissons (DCP).

Ces DCP permettent de réduire le temps de recherche du poisson.

En filigrane donc, pour les thoniers, l’enjeu est d’obtenir une « marge de tolérance » sur les déclarations de captures.

D’autant que les thoniers capturent souvent près de 50 % de poissons en plus.

Un tel acquis gommerait à la fois les abus récurrents des années antérieurs dans les écosystèmes marins d’Afrique.

Et cela autoriserait la pratique pour les décennies à venir pour la pêche industrielle et le lobbying du thon.

Et sans demander l’avis des thons obèses ou albacores bien évidemment qui eux ne disposent pas d’avocats Belges ou de lobby à Bruxelles.

De son côté, Orthongel veut dénoncer la clause du règlement de contrôle européen limitant à 10 % la marge entre le volume de thon consigné et celui débarqué.

A en croire Orthongel, faute d’adaptation du règlement trois armements (CFTO, Sapmer, Via Océan) pourraient disparaître en 2026 ainsi que 500 emplois.

Cette posture indique clairement un déséquilibre entre la pratique et la durabilité du système économique en place.

Actions pour le thon

Bruxelles n’est pas dupe et veut défendre la pêche durable.

Depuis le 9 juin 2021, une procédure d’infraction est ainsi instruite contre la France.

L’UE estime qu’elle tend à mettre en péril la politique européenne commune de la pêche durable.

De même, deux recours en justice sont lancés par Bloom.

L’association dénonce l’absence de contrôles par la France de ses navires de pêche au thon tropical dans les eaux d’Afrique.

La flotte française avec ses navires thoniers y capturent environ 100 000 tonnes de thons par an.

Dans le même temps, le nouveau groupe thon d’Europêche s’attache à défendre les intérêts de l’UE et de la flotte des thoniers congélateurs à senne coulissante pour améliorer la compétitivité de ses entreprises.

Curieusement la France défend la technique de pêche avec la senne démersale devant le Conseil de l’Europe.

Et cela alors que des thons juvéniles et d’autres espèces en font les frais.

Pour Mde Claire Nouvian, ce scandale à l’emploi de Mme Anne-France Mattlet  » met en lumière un système reposant sur la corruption morale de la décision publique, sur l’entrisme des lobbies et la collusion profonde entre les intérêts industriels privés et l’appareil d’État. « 

Autrement dit, il s’agit de dénoncer la pêche industrielle et le lobbying du thon.

Comme l’a rappelé le président de la République au Sommet mondial de l’océan à Brest le 11 février 2022 :  » la pêche illicite est un fléau… « 

Depuis la création de Capécure à Boulogne sur mer, près d’Ambleteuse, la pêche artisanale française est largement abandonnée par les représentants de la pêche et le gouvernement français. 

On préfère en définitive le profit industriel au vrai métier de pêcheur et cela sans se soucier de l’océan.

Par contre, la surpêche de masse et frauduleuse reste une pratique dans de nombreux autres pays.

Et même dans les zones marines protégées car les écosystèmes marins d’Afrique ne sont pas les seuls à être détruits.

En conclusion : arrêtez d’acheter des boîtes de thon et de manger du thon tant qu’il y aura de la surpêche.

Et visitez aussi le site de Bloom, vous prendrez ainsi un peu l’air marin.

Article : P. du Chélas

Les différentes espèces de thons

Le thon jaune albacore et les métaux lourds

Dispositif de concentration de poissons ou DCP

Les récifs artificiels à la rescousse de l’océan

Zone Économique Exclusive

Recyclage des filets de pêche

Pollution des océans et activités humaines

ONG et corruption

Poissons dangereux pour votre santé

Palourde asiatique ou corbicule d’Asie




Newsletter greenhired.fr

Convention d’Aarhus / UICN / AI Act

Photo : TAAF

error: Content is protected !!