Green Hired

Made in Teahupo'o – Tahiti

ÉCO - TOURISMEOCEANS & MERS

île de Südfall

L’île de Südfall, petit confetti de 0,56 km², se trouve dans la mer du Nord et plus précisément dans la mer des Wadden au nord de l’Allemagne.

C’est d’ailleurs un endroit paisible sur lequel la comtesse Diana von Reventlow-Criminil passa sa retraite après en avoir fait l’acquisition en 1910.

D’ailleurs aujourd’hui seules 2 personnes peuvent s’y rendre chaque année de mars à novembre (en louant).

Mais avant la comtesse Diana von Reventlow-Criminil, l’île de Südfall connut plusieurs mésaventures.

Ville médiévale florissante

Pour preuve de son importance des chercheurs viennent d’y découvrir en mai 2023 des vestiges.

Ces vestiges submergés appartenait probablement à la cité de Rungholt.

Il s’agit de vestiges d’une grande église médiévale se trouvant dans les vasières entourant l’île de Südfall.

Logique quand on connaît l’histoire de l’île.

En 1921, des vestiges furent déjà découvert et notamment des restes d’écluses.

Les archéologues pensent d’ailleurs que le vaste port de Rungholt devait s’y étendre.

Par ce port de commerce transitait en effet à l’époque l’ambre, le grain, la laine et le sel.

En effet, les archéologues de l’Université Christian-Albrecht de Kiel ont détecté près de 1,9 kilomètre de monticules (terps) autour de l’île de Südfall.

Et au milieu l’église de Rungholt.

Tempêtes dévastatrices

La cité médiévale de Rungholt se trouvait sur l’île de Strand avant que la grande tempête du 11 octobre 1634 ne la submergée entièrement.

L’île de Strand se disloquera alors et ne subsistera ensuite que Nordstrand, Nordstrandischmoor, Pellworm et l’île de Südfall.

Mais de son côté, l’île de Südfall avait déjà traversé un premier événement climatique dramatique les 15 et 16 janvier 1362.

Il s’agit de la seconde inondation de la Saint Marcel dans la mer du Nord (Grote Mandrenke ou grande noyade).

La première Grote Mandraenke se produisit quant à elle le 16 janvier 1219 soit le même jour de la Saint Marcel.

L’île de Südfall fait ainsi partie des Îles dites Halligen rescapées de cette inondation de 1362 lors de laquelle Rungholt sera aussi en partie immergée.

Les île dites Halligen sont les petites îles basses et sans digue (Hallig) composant alors les îles de la Frise du Nord.

Vestiges

La zone étudiée aujourd’hui couvre plus de 10 km².

Cette zone comporte 54 terps (monticules), une digue marine avec un port équipée de portes à marée, des systèmes de drainage et deux sites religieux plus petits.

Avant 1825, la superficie de l’île de Südfall était double.

Elle sera donc réduite avec l’inondation qui anéantira aussi la majeure partie de sa population.

En 1828, on réaménage l’île avec un nouveau terp (colline), toujours existant de nos jours, pour qu’elle reste habitable.

Des Îles dites Halligen sur une une zone de 25 km sur 15 km, il n’en reste que 10 aujourd’hui dans le parc naturel de la mer des Wadden du Schleswig-Holstein :

  • Gröde
  • Habel
  • Hamburger Hallig
  • Hooge
  • Südfall
  • Langeness
  • Norderoog
  • Nordstrandischmoor
  • Oland
  • Süderoog

Lors des nuits de tempête, les marins en mer entendent le son des cloches de Rungholt…

Article : P. du Chélas

îles Spratleys sous tensions

Tsing Yi Town et son île

Ambleteuse et son Fort Vauban

Tuvalu et Vanuatu sous Submersions

Vanlife et camping-car

Chaussée des géants en Irlande

La Rochelle et ses tours

Corail et massifs coralliens

Château de Rivieren à Ganshoren

Île de Clipperton ou Île de la Passion

Vanlife ou comment devenir Vanlifer

Écologie et Tourisme

La grande barrière de corail

Newsletter greenhired.fr

Convention d’Aarhus / UICN / AI Act

Photo : lessentiel.lu

error: Content is protected !!