Green Hired

Made in Teahupo'o – Tahiti

DINOSAURESÉCO - CONSEILSESPÈCESNATURETENDANCES

Le Mégaraptor Maip macrothorax

Après la découverte du dinosaure Stegouros Elengassen en Patagonie chilienne (2021), c’est un Mégaraptor (grand prédateur) de la famille des Théropodes qui refait ainsi surface : le dinosaure Maip macrothorax.

On doit ainsi à une équipe de chercheurs la découverte de fossiles de quatre types de dinosaures sur le Cerro Guido.

Plus exactement dans le sud de la province de Santa Cruz en Patagonie, à 30 km au sud d’El Calafate.

Et plus précisément, on doit au paléontologue Mauro Aranciaga la découverte d’une nouvelle vertèbre d’une nouvelle espèce.

La découverte de premiers fossiles de la famille des mégaraptors en Argentine date par contre de 1996 (province de Neuquén).

Il s’agissait en effet du Mégaraptor namunhuaiquii découvert par le paléontologue Fernando Novas.

Travail d’analyses

Les analyses en laboratoires des derniers ossements mettent en évidence ainsi un nouvel exemplaire de Megaraptora.

Les recherches furent menées conjointement par l’Institut chilien de l’Antarctique (INACH), l’Université du Chili et l’Université du Texas.

Le Mégaraptor est un genre de Megaraptoridae du Crétacé et il était d’ailleurs très différent des autres raptors de par ses dimensions.

En effet, malgré le nom commun raptors, les mégaraptors n’étaient pas des dromaeosauridés qui sont eux vraiment des raptors.

Le groupe des mégaraptoriens était bien par contre un groupe de dinosaures prédateurs.

Il se trouvait d’ailleurs au sommet de la chaîne alimentaire, d’Amérique du Sud, d’Asie et d’Australie.

Il occupa de surcroît l’Amérique du Sud du Barrémien au Maastrichtien (fin du Crétacé).

Le mégaraptor Maip macrothorax était d’ailleurs le plus grand représentant de ces mégaraptors.

Mégaraptor du sud

Le Maip macrothorax, découvert par le paléontologue Mauro Aranciaga, se trouvait en Patagonie il y a 66 à 75 millions d’années à la fin du Crétacé.

A la même période notamment que le T-Rex qui se trouvait en Amérique du Nord.

Robuste et haut sur pattes à 6 m ou 10 m de hauteur, sa dentition comprenait également des courtes dents pointues de 10 centimètres et fortement incurvées.

Il possédait trois doigts et les griffes sur son pouce et son index variaient de 30 à 40 centimètres selon l’âge.

Son squelette était axial avec de longs bras, un crâne de forme allongée et une cavité thoracique d’environ 1,2 m (macrothorax).

Ces traits du Mégaraptor le rapproche des mégalosaures et des spinosaures (Baryonyx).

Grâce à son poids de 6 tonnes et ses deux griffes incurvées de quarante centimètres de long, le Maip macrothorax dévorait des dinosaures plus petits que lui. 

On pense que ce genre se rattachait à la même famille que le Deinonychus et le Vélociraptor.

Mais peu d’ossements existent à ce jour pour déterminer des facteurs physiques précis ou communs.

Outre la première vertèbre, d’autres furent découvertes lors de la fouille avec aussi des morceaux de bras, de côte, de hanche et de queue.

Le Maip macrothorax fait partie des dernières espèces sur Terre avant l’extinction des dinosaures. 

Pour mémoire d’autres paléontologue avaient aussi auparavant découvert une autre espèce de mégaraptors en Patagonie : le Murusraptor barrosaensis. 

Ce dernier, d’environ 6,5 mètres de long, vivait en Argentine il y a 80 millions d’années.

Article : P. du Chélas

Quiz environnement

Le dinosaure Mbiresaurus raathi

Dinosaure spinosaure : Protathlitis cinctorrensis

5° Extinction des Espèces du Crétacé – Paléogène

6° extinction massive et holocène

Trilobites du Paléozoïque

Sapo de Monte Verde ou Crapaud doré décimé

Poisson-football

Disparition des insectes

Disparition de la flore et climat

Espadon spatule chinois disparu



Newsletter greenhired.fr

Convention d’Aarhus / UICN / AI Act

error: Content is protected !!