Green Hired

Made in Teahupo'o – Tahiti

MOLLUSQUES & GASTÉROPODESNATUREPRÉHISTOIRE

Les escargots ont plus de 600 millions d’années

Les escargots ont plus de 600 millions d’années. Ce sont aussi les seuls mollusques (Helix pomatia) à avoir conquis la terre ferme.

L’escargot est situé à l’interface entre le sol, les plantes et l’air.

Gastéropode à coquille, généralement terrestre et appelé aussi colimaçon pour ne pas le confondre avec la limace, l’escargot comprend 80 000 espèces répertoriées (sur les 200 000 espèces de mollusques connues).

Ils sont hermaphrodites et donc à la fois mâle et femelle.

Invertébré (sans squelette) souple et élastique, l’escargot qui mesure 2 à 4 cm de longueur, ne possède qu’un seul poumon.

Il se déplace en rampant à un vitesse ne dépassant pas 4 mètres à l’heure.

Doté aussi d’une dentition de milliers de petites dents, il broie sa nourriture avant de l’avaler.

Fragile et menacé d’extinction

Les activités de l’homme entraîne un déclin d’un cinquième des espèces de mollusques terrestres.

Elles entraînent un risque accru d’extinction d’espèces importantes en Europe comme les escargots, espèces cruciales pour les écosystèmes.

Jusqu’alors les scientifiques répertoriaient les espèces en danger critique d’extinction (46000 environ) en écartant la plupart des invertébrés.

Le paradoxe est criant aujourd’hui car les invertébrés représentent 99% de la biodiversité alors que les mammifères n’en représentent que seulement 1%.

Souvent négligées, ces espèces sont pourtant cruciales pour les écosystèmes d’autant plus que tous les escargots européens sont endémiques et donc s’ils disparaissent ce sera pour toujours.

Les escargots souffrent de la perte de leurs habitats et de la destruction des sols naturels provoquées par les activités humaines.

La situation est telle que la dernière liste rouge des mollusques (gastéropodes et bivalves) de l’Office fédéral de l’environnement de la Confédération relève que 101 des 249 espèces évaluées parmi les 270 connues en Suisse sont considérées comme menacées.

C’est le cas de l’escargot de Corse (Tyrrhenaria ceratina) découvert seulement en 1843 et dont l’espèce était considérée comme éteinte jusqu’à sa réapparition en 1994.

Des coquilles de cet escargot, datées de 5 600 à 2 500 ans av. JC, ont été retrouvées lors de fouilles archéologiques à Logone (près de Bonifacio) et Toga (près de Bastia.).

Bonnes raisons de le protéger

L’escargot est utile pour les sols et notamment celui de votre potager (tout comme le lombric).

Il se nourrit d’œufs de larves, fruits gâtés, de feuilles mortes en décomposition et de différents cadavres et en cela Il participe à la régénération des sols.

L’escargot vertigo (à peine 2 mm) ronge le film de bactéries qui se développent à la surface des feuilles sans les abîmer.

L’escargot participe ainsi à l’équilibre des sols (et donc du jardin). Tout comme les lombrics.

Malgré l’attention de tous les jardiniers en surveillance, les escargots se font rares comme une partie de la faune à l’instar des grives musiciennes qui s’en nourrissent.

Comment les tenir à bonne distance

On ne peut le cacher, les escargots sont notamment de véritables ravageurs de jardin.

Nos légumes et nos fleurs ont du souci par temps humide.

Pas du risque de noyade mais de l’activité nocturne des escargots.

Feuilles tendres de légumes, laitues, salades et choux font partie du marché ouvert de cet intrus des potagers.

Pour les éloigner, inutiles de recourir à des produits chimiques forcément polluant pour votre jardin et l’environnement.

Les granulés anti-limaces tuent aussi les escargots et sont nocifs pour les sols.

Il suffit d’utiliser des produits naturels comme des cendres, des copeaux de bois, des aiguilles de pin, des écorces ou bien des coquilles d’œufs.

Déposées en rempart, ces matériaux naturels empêcheront les escargots d’approcher de vos plantations.

Autre technique, il suffit de ramasser les escargots et de les rassembler dans un coin du jardin en leur offrant quelques feuilles tendres.

Sinon, plantez de l’ail et de la ciboulette permet également de les éloigner.

Les escargots ont plus de 600 millions d’années et vivent donc sur cette planète bien avant l’humanité qui n’a même pas connu les dinosaures.

Article : P. du Chélas

Escargot de Cuba : Polymita picta

La pieuvre : un céphalopode intelligent

Les lombrics, des vers laborieux

Le hérisson vivait sur terre bien avant nous

Koalas en danger

Panda roux

Punaise diabolique asiatique et invasive

Espèces Exotiques Envahissantes ou EEE

Le Mégaraptor Maip macrothorax


La nature est un tout et ce tout fait la nature.
Le plus petit chaînon manquant met en péril ce grand ensemble.



Espèces Mammifères
Espèces Oiseaux
Espèces Reptiles
Espèces Amphibiens et Batraciens
Espèces Crustacés
Espèces Dinosaures
Espèces Échinodermes : Oursins et Étoiles des Mers
Espèces Flore et Algues
Espèces Insectes
Espèces Invertébrés
Espèces Mollusques et gasteropodes
Espèces Papillons
Espèces Planctons
Espèces Requins

Newsletter greenhired.fr

Convention d’Aarhus / UICN / AI Act

Crédits Photos : Pixabay.com
Site web de partage d’images diffusées en licence libre

error: Content is protected !!